Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/odefimed/public_html/bewaterproject.eu/media/widgetkit/widgets/lightbox/lightbox.php on line 49
Identifier les synergies entre les options de gestion de l'eau pour lutter contre le changement global dans le bassin versant Rmel
aquaknow   Extranet   Newsletter      
  • Home
  • Society
  • Rmel Society, Tunisia
  • Identifier les synergies entre les options de gestion de l'eau pour lutter contre le changement global dans le bassin versant Rmel

Identifier les synergies entre les options de gestion de l'eau pour lutter contre le changement global dans le bassin versant Rmel


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/odefimed/public_html/bewaterproject.eu/administrator/components/com_zoo/tables/category.php on line 139
Friday, 23 September 2016 Posted in Rmel Society, Tunisia

Le changement climatique conduira à une diminution des précipitations et une augmentation de la température, d’où une occurrence d'années sèches extrêmes de plus en plus importante dans le bassin versant Rmel. Ces impacts, conjugués avec l'augmentation prévue de la demande en eau pour l'irrigation, l'eau potable, le tourisme et l'industrie, représentent des défis importants pour la gestion future du bassin en question. Un plan d’adaptation est en cours d'élaboration par les scientifiques, les développeurs et la communauté civile. Ce plan permet d’adapter la gestion des ressources en eaux à travers le bassin versant Rmel tout en considérant les changements globaux dans l'avenir.

Lors d'un atelier qui a eu lieu le 7 Avril à Tunis, 31 participants ont discuté la façon dont les options de gestion pourraient être mises en œuvre dans un plan d'adaptation pour faire face aux défis relatifs au changement climatique et d'autres pressions au niveau du bassin versant  Rmel. L'atelier a examiné comment les 19 options de gestion de l'eau préalablement identifiées dans les ateliers précédents peuvent être combinées et s'il existe des synergies potentielles et des conflits entre eux, ainsi que leur mise en œuvre dans la pratique. Les participants à l'atelier ont identifié et discuté, également, les synergies et les conflits entre les différentes mesures proposées.

Cette approche a généré une dynamique d’échange et de coopération entre les parties prenantes. La première analyse des résultats de l'atelier a révélé quelques différences entre la matrice proposée par l'équipe BeWater et la matrice remplie par les participants. Les résultats étaient souvent similaires : La plupart des participants ont rempli les mesures à court et moyen termes. Suite à la structure du plan d’adaptation, les participants ont proposé le développement de l'état actuel du bassin versant et ont suggéré de garder une partie pour viser les conditions futures ; ils ont également proposé d'ajouter un chapitre pour le suivi et l'évaluation moyennant des indicateurs spécifiques des options de gestion de l'eau. Maintenant, les différents ensembles d’options sont validés par les parties prenantes. Finalement, les résultats de l'atelier sont venus avec une grande conformité avec les résultats de l'équipe BeWater.

       

Des chercheurs et des ingénieurs de l'Institut National de Recherches en Génie Rural, Eaux et Forêts (INRGREF) ont organisé l'atelier du 07 Avril 2016 en collaboration avec des experts de l'Institut Ecologic dans le cadre du projet BeWater. Un groupe diversifié de personnes ont participé à l'atelier dont, des ingénieurs, des éducateurs, des administrateurs, des décideurs et des planificateurs qui ont couvert plusieurs secteurs. Nous citons en particulier l’agriculture, les ressources en eau, l'environnement, le secteur privé, les associations, les directions techniques, l'irrigation et le développement. L'atelier faisait partie de la série des événements du projet BeWater qui ont pour but d’élaborer un plan d'adaptation pour le bassin versant Rmel. Dans un premier atelier, les participants, ont identifié les défis liés à la gestion de l'eau et ont discuté des options pour faire face à ces défis. Dans un deuxième atelier et une consultation, 19 options ont été affinées et évaluées.

« Ces ateliers nous aident à mieux comprendre la situation actuelle et le contexte de développement du bassin. Il nous permet également de mettre en évidence les aspects qui doivent être gardés à l'esprit lors de l'élaboration et de la mise en œuvre des plans de gestion des ressources en eau du bassin tout en considérant les changements globaux et climatiques. Au cours des ateliers précédents, nous avons discuté avec les parties prenantes quelles sont les options que nous devons adapter et préparer dans le cas du bassin versant Rmel qui a été sujet à plusieurs pressions et défis. Aujourd'hui, nous avons examiné ces options et comment elles pourraient être effectivement mises en œuvre sur le terrain », a déclaré Dr. Sihem Jebari, qui est chercheur à l’INRGREF et, est la responsable du cas d’étude au bassin versant Rmel dans le projet BeWater. « Sur la base des résultats de tous les ateliers, nous prévoyons de finaliser le plan d'adaptation pour Rmel d'ici l'été 2016 » a-t-elle ajouté. Des ateliers similaires sont menés dans trois autres bassins versants dans la région méditerranéenne, situés à Chypre, en Slovénie et en Espagne. Les quatre bassins versants couvrent différents paramètres environnementaux et socio-économiques au sein de la région méditerranéenne.


Photos: INRGREF